A la rencontre de l’agriculture en milieu urbain !

Les familles et retraités du territoire de Lormes sont allés voir le monde agricole autrement au Salon de l’Agriculture !

Le Centre Social Intercommunal des Portes du Morvan a proposé aux habitants du secteur une sortie au salon de l’Agriculture à Paris .Après un départ bien matinal, petits et grands étaient réjouis d’apercevoir de rejoindre la capitale mais pas pour la tour Eiffel mais pour le monde merveilleux de l’agriculture.Une fois les 3 mini bus et les 27 personnes arrivés à bon port, Porte de Versailles, les chanceux morvandiaux  avaient le choix entre découvrir le salon de leur côté ou accompagnés par l’un des responsables du groupe, Nicolas Wiorogorski, responsable du dispositif Bouj’Ta Retraite, Patrice Millot, directeur ou Marie Ducrot Référente Familles.

Ils ont pu voir des animaux dans leur  plus bel apparat avec le poil lustré, les sabots cirés et surtout mis en vedette durant toute la semaine. Plusieurs animations autour des animaux dont une course d’obstacles en calèches avec des chevaux de trait qui ont représenté chaque région de France. Le groupe  avait fait le choix de la découverte en autonomie et  a découvert l’animation agricole a sa vitesse et à son goût… Lorsque certains s’attardaient aux spécialités des Régions de France, retenus par les odeurs alléchantes, d’autres accouraient vers les animaux des plus communs aux plus étonnants. Après cette journée, tous partageaient la même fatigue mais surtout la joie d’une journée bien remplie et riche de belles rencontres. Les retours ont été  unanimes « c’était une très belle journée ! ».

Voilà encore une belle initiative pour faire le pont entre le monde rural et le monde urbain qui parait parfois si éloigné, et de beaux souvenirs partagés en famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.